Légende : Italique : narration

              "entre guillemets" : quand je parle aux sims

Screenshot-93

Monte Vista. Un pâle soleil élcairait la colline où s'élevait la vieille ville. Autrefois, ces murailles protégeaient les habitants des invasions. Désormais, elles faisaient partie du patrimoine. Ces murailles et ses paysages orangés étaient devenus les symboles de Monte Vista, vestige de la Rome antique. 

Screenshot-95

C'est à quelques kilomètres de la vieille ville qu'une petite colline se dressait. C'est aussi ici qu'était tombé du ciel un drôle d'individu. Un individu que l'on ne risquait pas de rencontrer tous les jours... 

Screenshot-97

"Dans quoi je me suis encore fourrée..."

?? : Raah, Gaïa, sois maudite, toi et ta terre... J'en ai plein sur mon pantalon... Mon pantalon ?

"Salut ! T'es qui toi ?"

L'homme sursauta, surpris. Il endendait.. des voix ? Pourtant, son statut l'empêchait de devenir fou...

Screenshot-96

? : Quelqu'un peut-il m'expliquer ce que je fais sur cette terre remplie de mortels ? 

"Tu te prends pour qui, t'es aussi mortel qu'eux ! Et moi je vais t'expliquer !"

? : Vous n'êtes pas réel, je ne sais quelle magie ne m'abuse, ou... Je n'aurais pas dû boire ce vin chez Dionysos, je me doutais que ses vins rendaient fous. Il suffit de le voir. 

"L'est malade, ou quoi. Je suis réelle, et ça me ferait mal que je le sois pas ! Tu peux m'appeler dieu Mae."

? : Dieu ? Je ne connais aucun dieu qui se nomme ainsi, et je ne suis sous l'ordre d'aucun dieu !"

"C'est parce que je ne suis pas... euh... répertoriée. M'ont oublié. Puis tout le monde est sous l'ordre d'un dieu (de moi :D)"

? : Hécate, je te maudis, toi et ta magie...

"Arrête de maudire, c'est méchant."

? : Je maudis qui je veux ! Je suis Zeus, roi des Dieux de l'Olympe et du tonnerre !

"M'en fout, c'est pas mon problème, tu vois bien que t'es plus un dieu."

Le visage de Zeus se déforma. Plus un dieu ? Comment le roi des Dieux pouvait-il ne plus être un dieu ? C'était inconcevable. Et tout bonnement impossible.

Screenshot-99

Zeus : Vous mentez, je suis un dieu ! 

"Alors pourquoi t'es là, chez les mortels ? (moi aimer le torturer :D)"

Zeus : Je...

"En gros, je crois que les gens là-haut ils pouvaient plus trop te voir en peinture - en même temps, tu n'as pas la réputation d'être le plus cool et le plus sympa - et t'es devenu un dieu déchu ! Fallait pas les énerver."

Zeus : Hadès... 

"Ah bah si ça part en querelle de frangin, j'y peux rien ! Mais du coup, t'es pas seul pour survivre dans le monde hostile des hommes, je suis là !"

Zeus : Merci bien, mais au revoir. Je trouverai le moyen de reprendre l'Olympe. 

"Bah le principe d'un dieu déchu, c'est que t'es banni, donc ça va être dur ! Mais dis, tu m'expliques quand même, le coup avec Hadès ?"

Zeus : Vous ne savez dnc rien des Dieux ? 

"Bah si, j'adore la mythologe, mais je connais pas tout par cœur ! Je suis pas grecque à la base !"

Zeus : Hadès, depuis qu'il a été banni aux Enfers, rêve de prendre ma place. Je me demande grâce à qui il a réussi... Raaah, Posé, arrête de faire pleuvoir ! 

"Tu parles d'une explication..."

Screenshot-100

Zeus regarda les quelques meubles entassés devant lui. Qu'était-ce ? Où était son grand temple ? 

"Voilà ton chez-toi !"

Zeus : Et mon temple ? 

"T'inquiètes, il viendra, mais il te faut des simflouzes !"

Zeus : Des quoi ?

"Tu verras."

Zeus : Bon, très bien, de toute façon, je ne suis là que pour quelques jours, bientôt, je trouverai le moyen de reprendre l'Olympe à mon traître de frère.

Zeus aurait dû se douter que ce jour arriverait. Hadès avait toujours rêvé de l'Olympe, mais voilà des millènaires que rien ne bougeait, que son frère ne montrait plus aucun signe de rebellion. Il n'avait pas fait ça tout seul. Quelqu'un de l'Olympe avait aidé le dieu des Enfers. Et qui que c'était, le roi déchu des Dieux se jura qu'il le retrouverait, se vengerait et reprendrait sa place de dieu, laissant le monde mortel aux mortels.

Screenshot-101

"C'est quoi ça ?"

Zeus sursauta. Durant sa reflexion, la voix qui se prenait pour un dieu s'était tue, il avait presque cru qu'elle était partie comme il lui avait demandé. Mais elle était revenue. Jamais il ne se ferait à avoir une voix lui parlant dans sa tête et qui le commandait. C'était lui le chef, le roi, le commandant.

Zeus : Une bague. 

"Je vois bien, mais pourquoi tu a une bague ?"

Zeus : Je suis marié. À Héra. 

"Bah oublie la, tu la reverras pas."

Zeus : C'est aussi un signe que je suis un dieu. C'est de cet anneau que je tiens mes pouvoirs.

"Seigneur des anneaux ! Pas bien le plagiat ! Dis, tu me passes ta bague, t'en a plus besoin et je suis un dieu aussi !"

Zeus : Il en est hors de question ! 

Screenshot-102

"Tu es bien tombé, tu est dans une ville romaine !"

Zeus : Je suis grec... 

"Euh... oups ?"

Zeus soupira. Qu'allait-il devenir ? Il n'allait pas tenir les quelques jours avec cette voix qui ne savait rien de la mythologie et qui ne savait même pas reconnaître les dieux grecs et romains. 

"De toute, c'est pareil, romains, grecs... C'est du pareil au même !"

Screenshot-103

L'homme décida donc d'aller se présenter pour devenir maire de la ville. S'il ne devait pas diriger les dieux, il dirigerait les mortels de cette ville. 

Screenshot-105

Il tenta de sa téléporter, en vain. Ainsi la voix qui se prenait pour un dieu avait raison. Sa bague ne fonctionnait plus, il n'avait plus de pouvoirs. Il n'étais plus qu'un dieu déchu. Il se demanda comment les autres dieux de l'Olympe, ceux qui n'étaient pas dans l'affaire de son bannissement, prenaient les choses et accueillaient Hadès. 

"Qu'est-ce que tu attends ?"

Zeus : Comment ? 

Il n'avait pas compris, perdu dans ses pensées. 

"Qu'est-ce que tu attends sous la pluie ? Appelle un taxi !"

Zeus : Un quoi ? 

"Tu oses te dire roi des Dieux et tu ne sais même pas comment vivent les mortels ?"

Zeus : La vie des mortels ne m'importe peu. 

"Cherche pas plus loin la raison de ton bannissement, alors"

Zeus : Les dieux ne se mêlent pas de la vie des mortels. Nous les aidons quand nous le pouvons, mais jamais nous les observons. À quoi bon ? Si chaque dieu qui ne s'intéresse pas aux mortels est banni, il n'y en aurai plus un à l'Olympe ! Peut-être Hestia car elle s'assure toujours de passer dans les familles et les foyers.

"Gentille Hestia"

Screenshot-106

Zeus : C'est ça un taxi ? 

Quelle chose étrange que ce char à quatre roues avançant tout seul, seulement guidé par un homme. Les dieux se téléportaient, c'était beaucoup plus rapide. 

"Au fait c'est quoi ton nom de famille ?"

Zeus : Nom de... ?

"Je vois, les dieux n'en ont pas. Hum... Je vais appeler ta famille la famille Jupiter, c'est ton toi chez les romains."

Zeus s'empêcha de lui dire ce qu'il pensait de ce nom. 

Screenshot-108

Le taxi entra dans la vieille ville. Zeus détestait cette ville orangée qui faisait trop romaine. Il détestait les romains, qu ileur avait donné des noms plus que laids et étranges. Jupiter... Voilà que derrière son pretigieux prénom se trouvait celui que les romains avait osé lui arboré. Il était Zeus, pas Jupiter, tout comme ses frères étaient Poséïdon et Hadès et non pas Neptune et Pluton. 

Screenshot-110

Il entra sous la grille de la mairie, ornée d'un immense clocher. Il espèrait être pris, qu'il puisse diriger au moins quelque chose le temps de rediriger le monde entier. 

métier

Zeus : Il n'ont pas voulu me laisser devenir le dirigeant de ce monde. 

"Bah en même temps, quand on commence un métier, on commence en bas, pas en haut."

Zeus : S'ils savaient qui je suis... 

"Qui tu étais ! Tu n'es plus Zeus le roi des Dieux, mais Zeus Jupiter, un simple mortel."

Zeus : Ne redites jamais Jupiter après mon nom, gronda-t-il.

"Mossieur est susceptible, pardon. Mais tu ne peux rien contre moi, tu n'as plus de pouvoirs, ni tes éclairs chéris ! Tiens du coup, qui a tes éclairs ?"

Zeus : Hadès... 

Screenshot-112

Après que la voix qui se prenait pour un dieu lui ai ordonné d'aller à la bibliothèque améliorer son charisme, elle lui montra ladite bibliothèque. Orangée, comme tout dans cette maudite ville romaine.

Screenshot-113

"Puisqu'il lit, je vais vous dire un peu son caractère. Mossieur est plus que romantique, charismatique, athlète, respectable et tourné vers la famille. Mouais, il manque snob et grognon"

Screenshot-117

"Non merci, pas la peine de venir, déjà que mossieur Zeus a du mal, il risque pas d'aller à la fac avec plein de jeunes. D'ailleurs, il a quel âge, celui là ? Vais lui deman..."

Screenshot-116

"Et bah voilà, cherche pas plus loin ! C'est Héra la complice de ton frère, tu la trompes tout le temps, ça a dû la saouler et je la comprends ! Je te laisse deux secondes et tu batifoles à droit à gauche ? Retourne à ton charisme !"

patron femme du patron

"En plus, c'est la femme de son patron, bien !"

Zeus : Je n'ai aucun patron ! Je suis le r...

"Tu n'es rien du tout. Tu n'es plus rien il faut absolument que ça pénètre ta cervelle !"

Screenshot-118

Zeus se remit donc dans sa lecture du livre de charisme. Quel perte de temps. Charismatique, il l'était, il était le roi des Dieux et le serait pour toujours, quoi qu'en dise la voix ! Il n'avait pas besoin de ces points de charisme. Néanmoins, il se résolut à obéir à la voix pour qu'elle le laisse tranquille, mais il se promit que jamais il ne serait sous ses ordres.

Screenshot-121

Puis, toujours à la demande de la voix, il se dirigea vers les serres, en bas de la vieille ville. Pous y faire quoi, ça il l'ignorait. 

Screenshot-122

Zeus : Ce travail est celui de Déméter, pas le mien ! 

"Le tien c'est de fire genre moi pas content en lançant des éclairs ? Je préfère largement ce que fait Athéna ou Artémis. 

Zeus : Ce ne sont que des légendes, tu ne sais pas qui ils sont en vrais.

Screenshot-123

Zeus : Qu'est-ce que ? On dirait des morceaux d'éclairs... 

"Nan, là par contre tu débloques, ce sont des morceaux de soleil."

Zeus : Je te dis que c'est mon éclair !

Il l'aurait reconnu entre mille. Son éclair... Il était brisé... Il lui fallait retrouver tous les morceaux, car sans son éclair, il n'était plus le roi des Dieux. Hadès avait du le briser, rendant immédiatement Zeus dieu déchu.

Screenshot-125

En rentrant à ce qui devait être son foyer, il découvrit avec horreur que son frère et sa maudite pluie avaient inondé le terrain. 

Screenshot-129

"Pourquoi tu te laves, il pleut !"

Zeus : Je voulais tester cette chose. 

"Quoi, tu ne t'es jamais lavé ? Erk !"

Zeus : Les dieux n'ont pas les mêmes besoins. 

Screenshot-131

C'est ainsi que se termina la première journée du roi déchu des Dieux, endormi dans un lit qui grinçait au moindre de ses mouvements, sous la pluie que son frère ne voulait faire cesser.

Screenshot-132

Quelques heures plus tard, le soleil perçait timidement entre les nuages pluvieux. 

Screenshot-136

L'aube arriva. La pluie avait cessé. Une nouvelle journée commançait.