Screenshot-96

La jeune fille regardait le plafond, elle ne pensait pas. Ces temps-ci, elle aimait bien s'allonger sur le lit et ne rien faire. Elle ne pouvait pas aller courir, il pleuvait beaucoup trop dehors depuis le début du printemps. Alors elle restait à l'intérieur.

Screenshot-97

Andreïs regardait sa petite-amie. Depuis quelques temps, elle restait souvent allongée pendant des heures à penser.

- Tu penses à quoi ? lui demanda-t-il.

- À rien, répondit-elle, le ton de voix paraissant lointain. 

- Tu penses souvent à rien en ce moment. Ça va ? 

- Oui... Je crois...

Il vint s'asseoir à côté d'elle sur le lit. Il la regarda tendrement et lui sourit. Sourire qu'elle lui rendit. 

- Tu penses à quoi ? Réponds sérieusement.

- Je pensais que ça fait longtemps que je n'ai pas vu Hestia... finit-elle par avouer après plusieurs secondes.

- Alors retournes chez toi, vas la voir. 

- Je ne sais pas... si je lui ai pardonné...

Clio avait énormément souffert des révélations d'Hestia, ou plutôt du fait qu'on lui ait menti autant de temps sur une telle chose. Elle qui avait tellement confiance en Hestia, elle l'avait trahie. Si bien qu'après plusieurs mois, elle ne savait toujours pas où elle en était.

- Clio... Lève-toi.

- Quoi ? 

- Lève-toi. Tu n'es pas faite pour rester allongée. 

Screenshot-99

Il la prit par la main et la regarda dans les yeux tendrement.

- Le pardon est signe de force, Clio. 

- Je sais... Mais c'est dur...

- C'est pour ça que c'est une force, souria-t-il. Elle t'aime, Clio, et c'est parce qu'elle t'aime qu'elle t'a caché ce secret pendant si longtemps. Cette découverte te fait peut-être du mal, mais je sais que lui en vouloir et être loin d'elle t'en fait encore plus.

- Tu ne veux plus de moi, c'est ça ? 

Il soupira.

- Ce n'est pas ça Clio, si ça ne tenait qu'à moi, je voudrais que tu restes ici avec moi pour toujours. Mais il n'y a pas que moi dans ta vie, Hestia en fait partie aussi, et il est temps de lui pardonner. Regarde-toi... Clio Jupiter, qui reste sagement allongée sans rien faire ? Je n'y crois pas.

Elle rit tant l'idée d'une telle Clio était stupide. Mais il avait raison, en ce moment, c'est ce qu'elle était. Une personne qui n'était pas elle. Ça faisait trop longtemps qu'elle était loin d'Hestia.

- Tu as raison, je vais y réfléchir.

Screenshot-100

Il approcha son visage du sien et posa ses lèvres sur les siennes. Elle aurait voulu rester ainsi toute sa vie, heureuse avec Andreïs, sans que plus aucun mensonge ne s'immisce dans sa vie. 

Screenshot-102

- Tu veux manger quelque chose ? demanda le jeune homme en ouvrant le frigo pour vérifier son contenu. 

- Oui, bien sûr, qu'est-ce qu'il y a ? 

- Plus rien. Va falloir refaire à manger.

- Je te laisse t'en occuper, tu sais comment ça se termine quand je fais la cuisine, rit-elle. 

Durant son séjour chez Andreïs, Clio s'était découvert un talent pour rendre des aliments immangeables et il avait été le premier à le découvrir.

- Je vais dans le salon en attendant.

- Ok, je t'appelle !

Screenshot-104

Elle s'assit sur le canapé et laissa son esprit vagabonder. Elle repensa à ces derniers mois. Après s'être enfuie de chez elle, elle était tout de suite allée chez Andreïs, qui avait immédiatement accepté de l'héberger. Avec autant de proximité pendant tous ces mois, leur relation avait beaucoup évoluée, si bien qu'elle avait fini par lui accorder une confiance totale et de lui révéler son secret. Elle se sentait si bien ici, avec lui, elle aimait tellement cette nouvelle vie sans crises, sans voix...

Sans Zeus. 

Revoir Hestia ne la gênait pas, elle le voulait. Mais la revoir impliquait forcément de revoir Zeus.

Et ça, elle ne le voulait pas. 

Mais avait-elle vraiment le choix ? Zeus était son père, qu'elle le voulait ou non, et elle devait le supporter jusqu'à la fin de ses jours.

Elle devrait retourner un jour ou l'autre et le voir.

Dans la semaine. Elle irait dans la semaine. 

~*~

Screenshot-112

[j'ai changé la maison de place, c'était trop loin l'emplacement d'avant, mais on va dire que c'est au même endroit ^-^] 

Arrivée sur place, Clio n'avait pas pu faire un pas de plus. Elle n'était partie que quelques mois et tout avait changé. Sa maison, la petite maison avait été rasée et remplacée par une immense villa imposante. Clio ne se sentait pas bien. C'était trop grand, rien qu'être au bout de l'allée la mettait mal-à-l'aise.

Cette maison, Clio le devina sans peine, avait été construite entièrement par Zeus. Son goût pour l'imposant, le luxe lui venait sans doute de l'Olympe.

Elle inspira profondément et prenant son courage à deux mains, elle s'avança lentement de la maison. Plus elle se rapprochait, plus son cœur battait à tout rompre.

Screenshot-113

Elle entra dans cette maison qui pour elle, n'était pas la sienne. Tout était si différent, elle n'avait plus l'impression d'être chez elle. Peut-être qu'elle avait eu tort, peut-être qu'Andreïs avait eu tort, elle n'était pas faite pour revenir... 

Tout cela sonnait si faux. Cette maison était bien trop grande pour avoir été payée avec la si petite fortune qu'ils possédaient. Zeus avait dû manipuler des gens, il n'était pas un homme très honnête et qui plus est, il était la plus haute instance de cette ville. Il pouvait faire ce qu'il voulait sans ennuis... 

Elle s'avança alors dans ce couloir qui lui semblait si vide, froid et sombre. Elle ouvrit chaque porte qu'elle trouvait, dans l'espoir de trouver Hestia. La pauvre fille était totalement perdue dans cette nouvelle maison.

Screenshot-114

Sa périlleuse expédition à travers cet endroit qui lui était totalement inconnu la mena au bout du couloir, dans un salon chaleureux et ouvert sur l'extérieur. Hestia était là, elle regardait dehors, comme en dehors du temps et de l'espace. Clio resta de longues minutes sans bouger, ni faire aucun bruit, à l'observer. Elle ne l'avait pas vue depuis si longtemps, elle ne savait pas quoi faire entre être pétrifiée de peur ou sauter de joie.

Puis Hestia se tourna et se figea soudainement. Ses yeux croisèrent ceux de la jeune muse, et un sourire fendit son visage.

- Clio ! 

On pouvait entendre rien qu'à sa voix, le soulagement et la joie qui la traversaient en ce moment même. 

Screenshot-115

Elle courut jusqu'à sa fille adoptive et l'enlaça. Elle était si heureuse qu'elle n'ait rien que des larmes perlaient à ses yeux.

- Hestia... Tu m'as tellement manquée, sanglota la jeune fille.

- Tu m'as tellement manquée aussi.

Elle se défit de son étreinte et prit les épaules de Clio.

- Mais où étais-tu passée durant tout ce temps ? 

- J'étais chez Andreïs.

- Ton petit-ami ? la taquina Hestia. 

Clio sourit malicieusement. Hestia lui avait tellement manqué, sa gentillesse, son charme, son sourire...

Mais derrière ces émouvantes retrouvailles s'en cachaient d'autres... que la jeune fille aurait voulu éviter. 

Zeus regardait la scène, attendant le moment où Hestia laisserait enfin sa fille tranquille, et où il pourrait lui parler. Chose qu'il n'avait jamais réellement fait depuis sa naissance.

Screenshot-117

Zeus n'y alla pas par quatre chemins et cria immédiatement sur Clio : 

- Tu te rends compte ? Partir comme ça, pendant des mois, sans aucune nouvelle, qu'est-ce qui t'est passé par la tête ? 

- Zeus ! tenta Hestia de jouer les médiateurs.

- Cette fois-ci, Hestia, mêle toi de tes affaires. Non, mais, tu aurais pu te faire tuer, tu ne sais pas contre qui tu as affaire ! 

- Et alors ? Savoir où j'étais ne t'intéressait sûrement pas, tu ne t'es jamais soucié de quoi que se soit me concernant ! 

- Je ne veux pas que tu meures ! s'offusqua-t-il.

- Ah ouai ? Parce que tu m'aimes ? Ou plutôt parce que sans moi tu ne pourras jamais reprendre la place que tu avais avant ? Sans moi, tu es fichu, ton avenir est entre mes mains, je peux en faire ce que je veux ! 

L'ambiance ne pouvait être pire. Jamais une telle dispute ne s'était déclenchée dans la maison du dieu déchu. Jamais d'une telle violence et contenant des propos si durs... Zeus fulminait, jamais quelqu'un n'avait osé lui tenir ainsi tête. 

- Tu aurais dû y penser avant de m'engueuler, cracha-t-elle avant de s'enfuir à la recherche d'une chambre dans laquelle elle pourrait se réfugier. 

Screenshot-124

Elle finit par trouver une chambre dans les tons marrons, sa couleur préférée et elle s'assit sur le lit. Elle repensa à ce retour plus que mitigé. La joie d'avoir retrouvé Hestia, de découvrir qu'elle lui avait pardonné pour ses mensonges avait été gâché par Zeus et son égoïsme. Elle ne voulait pas de cette vie que lui imposait son père, cette vie qui allait l'aider. Elle ne voulait pas l'aider. Il ne le méritait pas. Qui voudrait de lui sur l'Olympe ? Il était méchant, égoïste, sans cœur... Même le monde des mortels n'en voulait pas.

Screenshot-126

Elle se connecta alors sur l'ordinateur et parla avec Andreïs. Elle lui raconta son retour, avec Hestia, puis avec Zeus. Elle ne savait pas si elle n'aurait finalement pas dû rester chez lui, mais celui-ci lui répondit que tout ce qui s'était passé était inévitable. Il avait toujours le mot qu'il fallait pour rassurer la jeune fille. 

Screenshot-127

Hestia, elle, après une violente dispute avec Zeus, s'était réfugiée dans le jardin. Elle était à la fois heureuse et triste pour Clio, heureuse car elle avait bien vu ce sourire sur ses lèvres, la voix était enfin partie, elle avait retrouvé une vie normale, mais triste à cause de ce qu'avait fait Zeus. 

Screenshot-228

Quand vint l'heure du dîner, Zeus mangea pour une fois à la même heure qu'Hestia. Sans doute voulait-il lui parler.

- Où est Clio ? demanda-t-il à peine installé. 

Gagné...

- Qu'est-ce que cela peut bien te faire ? répondit-elle d'un ton cassant. 

- Je m'inquiète pour elle, je ne veux pas qu'elle reparte chez ce garçon. 

- Tu t'inquiètes pour elle...? Ou pour toi ? ne put s'empêcher de faire remarquer Hestia. 

Zeus lui lança un regard noir. Bien sûr, il s'était fortement inquiété des propos de Clio. La jeune fille avait l'air résolue à tout faire pour le contrarier. Il suffisait qu'elle le décide pour qu'il meure et reste à jamais à six pieds sous terre.

Hestia, une fois son assiette terminée, décida d'amener une assiette de gaufres faites le matin même à la jeune fille restée enfermée dans sa chambre. 

Screenshot-230

Hestia avait bien deviné qu'elle allait choisir la chambre marron. Elle déposa l'assiette sur le bureau de Clio, juste à côté de celle-ci. Mais elle ne releva pas la tête, absorbée par ses écrits.

- Clio, il faut manger. 

Elle ne répondit pas, comme si elle n'avait pas entendu/ Bien évidemment, elle faisait semblant.

- Clio, ce n'est pas contre moi que tu es en colère, je le sais, continua Hestia. Il faut que tu manges.

- Je n'ai pas faim, finit-elle par répondre. Ou du moins il me coupe l'appétit. 

- Clio... Viens t'asseoir. 

Elle la décolla de son écran et elles allèrent s'asseoir sur le lit. 

Screenshot-232

Les deux filles restèrent assises, sans se regarder en face. Aucune d'entre elles ne parlaient, la déesse rouge attendant que la jeune fille lui explique son problème. Finalement, Hestia lança la conversation :

- Qu'est-ce qu'il ne va pas Clio, tu ne veux pas me le dire ? 

- Non, parce que ce n'est pas si compliqué à comprendre. 

- Je sais que c'est un homme odieux, et qu'il n'est pas mieux en dieu...

- Alors pourquoi je dois l'aider ? À mon insu en plus ? Personne ne voudrait de lui dans le monde des dieux, on l'a banni ! 

- C'est un traître qui est à l'origine de ce bannissement, pas d'une assemblée de dieux qui s'est mise d'accord. C'est un dieu corrompu et vil qui a profité d'une quelconque occasion pour s'emparer de l'Olympe. Tu sais Clio, tu ne veux pas l'aider, mais... le monde des dieux, celui des Hommes et tous les autres se portent beaucoup mieux avec lui à leurs têtes. Pour l'instant, rien n'est visible avec le traître, mais qui sait ce qu'il fera lorsqu'il décidera de changer les choses ? Il a eu le pouvoir de bannir Zeus, il t'a torturé durant des années grâce à une poupée... Il est plus puissant qu'on ne pourra le croire. Zeus est peut-être un homme horrible, il sait ce qu'il doit faire sur l'Olympe. Ce n'est pas un mauvais dieu, ne te laisse pas aveugler par ta haine.

Clio souffla, ne sachant que dire. Elle n'avait pas envie de réfléchir à ces paroles ce soir, elle était bien trop fatiguée. Mais elle se promit d'y penser. Elle avait cependant une dernière question : 

- Hestia ? 

- Oui ? 

- Le traître... Tu ne te souviens pas de qui c'est ? Aucun dieu n'est en mesure de nous le dire ? 

- Je suis désolée... Je n'ai aucun souvenir. Et pas un seul dieu ne tenterait de nous le dévoiler sous peine de se voir infliger la même punition que moi : devenir mortel. Pour un dieu, c'est un châtiment horrible, que je parviens néanmoins à supporter en sachant que je te suis utile, ma belle.

Elles échangèrent un sourire.

- Maintenant, dors, il est tard.

Screenshot-233

Cette nuit-là, Clio dormit pour la première fois depuis des mois seule. Le lit était si froid. Comme cette maison. Comme le cœur de son propriétaire...


Vous avez vu mes nouveaux dls, ils sont beaux hein ? On dit bonjour aux nouveaux dls : "Bonjour nouveaux dls"

Si tu l'as fait, je t'aime espèce de fou/folle ♥

 

Bref, vous avez remarqué le changement de maison ^-^ (logique, on passe d'une cabane moche à une splendide villa italienne *o*). Je peux remercier Lamachouw d'avoir supporté mes "T'as bientôt fini la maisooooon ? *^*" et d'avoir construit ce palace que vous pouvez retrouver ici. Vous pouvez aussi trouver la maison Verte que j'ai utilisée pour être la maison d'Andreïs.

Sur ce, je vous dis byou, c'était un chapitre avant de partir en vacances, donc je vous dis BONNES VACANCES ♥