Screenshot

Personne dans la petite maisonnée n'avait comprit pourquoi la jeune muse avait soudainement hurlé en se tenant la tête. Quelque chose avait semblé la gêner, comme un son désagréable. 

Hestia n'avait rien pu faire. La petite était devenue agressive, mordait, griffait. Il avait fallu la laisser tranquille en espérant que cette crise passe. 

Quelques minutes plus tard, tout était fini. Clio était redevenue normale. Elle était redevenue cette charmante bambine. Mais la crise l'avait extrêmement épuisée, si bien qu'elle s'était endormie en tombant lourdement à terre. Une seconde plus tard, elle était mise dans son berceau par Hestia, où elle put dormir tranquille, cette histoire de crise déjà loin derrière eux.

Loin derrière ? Non... 

Screenshot-2

Quelque chose souleva Clio dans son sommeil. Une force. Une présence. Clio dormait toujours, mais sentait au plus profond d'elle même qu'il se passait quelque chose. Quelque chose de maléfique. La présence ne semblait plus gentille. Elle n'était plus gentille. Si bien qu'elle devina sans mal que Mae n'était pas la seule présence qui l'entourait. 

Screenshot-3

La force finit par la lâcher et l'enfant se réveilla en sursaut pour ne pas s'écrouler dans son berceau. Elle battit des paupières et mit plusieurs minutes à reprendre ses esprits. La tête de sa poupée Hercule avait basculé. Sans doute la vilaine présence.

Le silence qui régnait dans la nurserie était pesant pour la fillette. Le même bruit sourd lui déchirait les tympans et elle sentit la voix s'infiltrer en elle. Non ! Pas la voix ! Pas encore elle !

- Clio... 

Screenshot-5

Hestia, levée de bonne heure pour avoir le temps de préparer le petit déjeuner avant le travail de Zeus, entendit un cri perçant. Clio ! Elle abandonna immédiatement sa cuisine pour se précipiter vers sa petite protégée. 

Screenshot-6

Elle découvrit la jeune muse la tête entre les mains, en pleurs. Hestia hésita à l'approcher. Elle craignait que l'enfant soit aggressive comme la dernière fois. Mais à sa grande surprise, il n'en fut rien. La petite se releva tant bien que mal et tendit les bras vers sa mère d'adoption, en quête de réconfort.

Une fois dans les bras de la déesse déchue, Clio se calma immédiatement et demanda à jouer. Elle fut alors mise devant son xylophone où elle resta des heures.

screenshot_original (2)

Comme d'habitude, le petit-déjeuner se fit en silence. Jusqu'à ce que la fillette passe à la vitesse d'une fusée pour se précipiter dehors.

- Clio ! s'écria Hestia avant de partir à sa suite, laissant Zeus abasourdi. 

Screenshot-14

Clio avançait, avec une détermination inébranlable. Elle s'approchait dangereusement de la falaise. Qu'est-ce qu'il lui prenait ? 

Hestia hurla, dans l'espoir d'arrêter l'enfant avant qu'il ne soit trop tard et à son grand soulagement, Clio se laissa tomber lourdement sur le sol. Là, elle éclata en sanglots et se mit à hurler. 

- Clio ! Clio, calme toi !

Screenshot-17

- Clio, que se passe-t-il ma chérie ? s'alarma Hestia devant les sanglots de plus en plus gros de la petite muse.

- Je sais pas, Hestia, je sais pas, la voix, elle est dans ma tête, elle veut pas partir, elle me dit des choses, je comprends pas, je comprends pas ! 

- Chut, calme toi... Que te dis cette voix ? 

- Je sais pas, je m'en souviens mais je sais pas, j'ai pas le droit, pas le droit, elle veut pas ! AAAAAH !!!

- Clio ! 

L'enfant avait pris ses genoux dans ses bras et se balançait d'avant en arrière, comme pour chasser d'horribles pensées de son esprit. Elle fredonnait des mélodies incompréhensibles et inconnues. 

- Je dois pas dire. On ne doit pas m'obliger, psalmodiait-elle. Pas m'obliger...

Hestia s'approcha lentement, les mains en évidence, pour montrer qu'elle ne voulait pas lui faire de mal. 

- Clio, je ne t'obligerais en rien, promis... Mais il faut rentrer à la maison, maintenant. 

Screenshot-18

La petite se laissa faire sans opposer de résistance. Hestia s'inquiétait énormément pour sa petite protégée. Ses crises devenaient de plus en plus récurrentes et violentes. Et dangereuses... Une minute plus tard et Clio serait tombée de la falaise. 

Screenshot-20

Après avoir ramené Clio à l'intérieur et fermé la porte d'entrée à clé, Hestia fixait la toile blanche qui lui faisait face. Clio commençait à devenir de plus en plus autonome et bientôt, elle serait une enfant. Hestia n'avait plus besoin de s'en occuper autant qu'avant et elle finirait inévitablement à s'ennuyer dans la petite maison au dessus de la colline. Alors elle avait pris une toile que Jennifer avait acheté en prévision, et décida de peindre. Mais n'était pas peintre qui voulait, malheureusement. 

Screenshot-22

Tout était calme dans la maisonnée, jusqu'à ce que Clio refasse une crise. Elle hurla, hurla contre Zeus des paroles incompréhensibles, tandis que la voix lui déchirait les tympans.

- Clio, calme toi ! gronda Zeus.  

Screenshot-24

Puis lorsque tout fut fini, lorsque la voix fut enfin partie, Clio cessa de hurler et s'endormit. Sa tête heurta violemment le sol et elle sombra.

Screenshot-25

Hestia avait assiste à cette énième crise de l'enfant, impuissante. 

- Clio... souffla-t-elle, plus qu'inquiète pour sa petite protégée. 

Alors délicatement, elle la prit dans ses bras et l'emmena dans sa chambre. 

Screenshot-27

La petite muse sortit de sa torpeur lorsqu'elle toucha son berceau. Elle commença à paniquer, traumatisée par les horribles nuits remplies de crises qu'elle y avait passé.

- Chhh, chhh, calme-toi, ce n'est rien, c'est moi. Tu es en sécurité ici. 

- Non !! Veux pas le berceau ! Balançoire ! Vi, veux balançoire !

- Non, on ne dort pas dans la balançoire, c'est pour la journée la balançoire, la nuit, on dort dans le berceau, un point c'est tout. Il faut que tu sois en forme, parce que demain, c'est ton anniversaire. 

Clio se mit à pleurer, mais Hestia ne céda pas à son caprice. Pourquoi personne ne voulait comprendre ce qui arrivait à la petite ? Pourquoi même Hestia ne voulait pas la croire ? Elle finit par s'endormir, le visage baigné de larmes, espérant de tout son petit cœur que la voix ne vienne pas perturber son sommeil.

Screenshot-32

La nuit était passée. La voix n'était pas venue, mais la présence avait été là toute la nuit auprès de Clio, l'oppressant. Elle n'en avait pas dormi. 

- Tu vois, tu as bien dormi dans ton berceau, remarqua Hestia. 

Clio se garda de lui raconter. De toute façon, elle ne la croirait pas.

Screenshot-34

 - Joyeux anniversaire, ma chérie. Vas-y, souffle !

Clio ne savait pas ce qu'elle désirait. Grandir pour ne plus être aussi vulnérable à la voix, ou rester bambine pour être en sécurité dans les bras de sa protectrice. Mais elle n'avait pas le choix. Il lui fallait bien quitter les bras d'Hestia un jour ou l'autre. Et ce jour était arrivé. Hésitante, elle finit par souffler les bougies.

Screenshot-36

Clio devint une fillette tout aussi turbulente et hyperactive que pendant ses jeunes années. Elle voulait tout découvrir du monde, elle n'arrivait déjà pas à tenir en place. Si bien qu'une fois changée et coiffée, elle courut dehors, sous la pluie, explorer les moindres recoins de Monte Vista.

Screenshot-39

Lorsque Clio revint de son exploration, sa maison avait disparue. Une autre avait été construite plus loin

"J'espère que ta nouvelle maison te plaît, joyeux anniversaire."

- Merci Mae, c'est très beau.