Screenshot-4

La pluie tombait inlassablement, mais cela n’empêcha nullement la petite Clio de s’amuser dehors. Depuis son anniversaire, elle n’avait pas entendu la voix de nouveau et elle en profitait un maximum, car elle savait qu’elle reviendrait un jour. Elle ne pouvait pas s’en aller comme ça, d’un coup ! Alors elle jouait.

Screenshot-6

Hestia regardait la pluie tomber par la fenêtre. Clio jouait tranquillement dans sa cabane dans l’arbre. Elle devait être trempée jusqu’aux os, mais sa maman de substitution la laissa tranquille. Clio était rarement joyeuse ainsi, il fallait lui laisser ces moments de joie.

Screenshot-5

Depuis son poste d’observation, la jeune muse pouvait tout voir. Elle voulait tout voir. Elle voulait tout découvrir de cette terre, tout savoir, l’explorer, connaître ses secrets. C’est pourquoi elle descendit de sa cabane et se mit à courir. Où ? elle ne le savait pas. La seule chose qu'elle savait, c'était qu'elle courait sur cette immense terre, libre d'aller où bon lui semblait. Tous ses soucis, toutes ses souffrances semblaient avoir disparues. 

Semblaient...

Screenshot-7

Sa folle course la conduisit jusqu'à des ruines. Elle regarda à droite et à gauche. Comment était-elle arrivée là, juste face à cette pierre précieuse ? Elle avait couru au hasard, était-ce seulement une coïncidence qu'elle tombe sur ces vestiges du passé ? Il lui avait semblé être attirée par cette direction. Non, impossible, ce n'était qu'une coïncidence, pourquoi donc serait-elle attirée par des ruines, c'était absurde !

Screenshot-8

 - Clio... 

Non ! La voix, elle revenait ! Pourquoi ? Non ! Que lui voulait-elle ? Elle parlait, parlait si vite, si fort, Clio ne comprenait pas, mais pourtant, ses paroles s'ancraient dans son esprit, sans qu'elle ne sache ce qu'elles signifiaient, pourquoi, pourquoi ?! C'était si étrange, si douloureux. 

Un mot, un seul, se détacha des  autres.

Mensonges. 

Ce mot avait beaucoup plus d'importance que les autres, ce mot... La voix faisait tout pour qu'il se grave dans l'esprit de Clio. L'enfant ne pouvait rien faire, elle ne pouvait s'opposer à ce mot. Sa vie devint mensonge. Les mensonges avaient bercé sa jeune enfance, mais quels mensonges, quels mensonges, ah ! elle souffrait, elle ne savait pas, elle ne comprenait pas.

Puis la voix partit, laissant derrière elle ce mot si horrible qu'était "mensonges". Apeurée, la petite muse courut jusque chez elle dans l'espoir de trouver du réconfort auprès de sa "maman".

Screenshot-12

Pour la première fois depuis qu'elle avait été reconstruite, Clio allait entrer dans sa maison. Dehors, c'était très joli, le petit jardin était apaisant. Elle pensa qu'elle viendrait souvent ici pour se reposer.

Screenshot-13

- Bonjour Clio ! On ne t'a pas vu de la journée, tu t'es bien amusée ? 

- Oui, mentit l'enfant, encore troublée par la voix et ce mot qui hantait son esprit.

Une envie irrépréssible d'hurler à qui voulait l'entendre qu'elle en avait assez de ces mensonges la prit, mais elle parvint tant bien que mal à se battre avec elle-même pour faire taire cette envie. Elle prit son visage dans ses mains et se réfugia dans sa chambre. Qu'est-ce qu'il lui prenait ? Quels pouvaient bien être ces mensonges ? Et puis non, il n'y avait pas de mensonge, la voix voulait la rendre folle, mais pourquoi, pourquoi ? Qui était cette voix ? Que lui voulait-elle ?

Screenshot-21

Pour se changer les idées, elle décida de jouer avec son reflet dans le beau miroir que lui avait acheté Hestia pour décorer sa petite chambre. 

Mais quelque chose que la petite fille n'avait pas prévu se passa. Un éclair traversa ses yeux, et elle fut aveuglée le temps de quelques secondes. Lorsqu'elle retrouva enfin la vue... 

Sans titre

 Tout s'évanouit autour d'elle et elle sombra dans les ténèbres.

 

- Clio ?

Screenshot-22

La gamine se réveilla en sursant, les larmes aux yeux, craignant que ce ne soit encore une fois la voix qui l'appelait pour la torturer. Mais elle ne vit que le plafond de sa chambre et la chevelure rouge de Hestia. Elle laissa un soupir de soulagement s'échapper de sa gorge. Avec Hestia auprès d'elle, elle se sentait en sécurité.

- Clio, ça va mieux ? 

- Oui. 

- Tu sais ce qu'il t'est arrivé tout à l'heure ? Je t'ai retrouvée évanouie par terre. Que se passe-t-il Clio, quelque chose te tourmente, je le sais. 

Clio aurait voulu lui parler, lui dire, mais quelque chose l'en empêchait. Cette même chose qui la tourmentait. Epuisée par cette vie, elle ne put lâcher qu'un mot :

- Mensonges. 

Et elle sombra de nouveau.

Hestia ne savait pas ce que signifiait tout ceci, ce qu'elle savait juste, c'était qu'une étrange magie était à l'œuvre et qu'il fallait garder Clio sous surveillance. Pour sa sécurité.

Screenshot-23

- Clio...

Screenshot-24

- Hestia ? 

- Hum ? 

- Et si à l'école je ne me faisais pas d'amis ? Et si les autres ne m'aimaient pas ? s'inquièta l'enfant.

- Pourquoi voudrais-tu qu'ils ne t'aiment pas ? 

- Parce que je suis différente. C'est pas normal ce qui m'arrive, hein ? 

Hestia aurait voulu mentir, lui dire que si, tout était normal, tout allait bien, mais elle se souvint de la veille, lorsque Clio avait dit "mensonges". D'une façon ou d'une autre, elle avait appris qu'on lui mentait sur sa véritable origine. Alors la protectrice se résout à dire une demie-vérité. 

- Non, en effet, mais je suis sûre que tout cela n'est que passager, tout va s'arranger, je te le promets, Clio. En attendant, file, tu vas être en retard. 

L'enfant cria de stupeur en voyant l'heure et s'affaira à la vitesse de l'éclair, donnant le sourire à Hestia qui observait la petite tornade.

Screenshot-25

Cependant, la petite tornade cessa de tourner lorsqu'elle aperçut le bus. La peur lui retourna le ventre. Elle avait peur que la voix ne vienne pendant qu'elle était en classe, ou avec les autres enfants. Elle avait peur d'être vulnérable, peur d'être incomprise, peur d'être mal-aimée, comme elle était mal-aimée de son père.

Screenshot-26

Après des minutes d'hésitation, elle du se résoudre à monter dans le car, où le chauffeur commençait sérieusement à s'impatienter. Son cœur cognait sa poitrine tellement fort qu'elle en avait mal, mais elle se força à respirer calmement. Tout ira bien. Il suffisait de s'en persuader.

 

Plusieurs jours passèrent et ces quelques jours parurent durer à Clio une éternité en Enfer. Comme elle l'avait prévu, les enfants de son école ne la comprenaient pas, elle restait isolée dans son coin, de peur de blesser quelqu'un lors de ses crises qui n'attendaient pas le retour de Clio à la maison pour se manifester. L'une d'entre elle s'était d'ailleurs produit en plein cours, où elle du courir se réfugier dehors, sous l'hilarité de ses camarades.

Et la voix, la voix qui lui disait de se venger, de leur donner une bonne leçon... Elle essayait de ne pas l'écouter, mais elle était si persuasive... Alors quand un soir un jeune garçon nommé Charles la traita de folle... 

Screenshot-29

Poussée par la voix, elle le griffa au visage et s'ensuit une bagarre devant l'école. Clio, animée d'une haine qui n'était de toute évidence pas la sienne, infligeait à son camarade de classe des blessures d'où commençaient à perler du sang. Et la voix, la voix qui se délectait de ce spectacle, qui se délectait de la haine de Clio...

- CLIO !

Screenshot-33

- Clio, qu'est-ce qui te prend, tu as perdu la tête ?! Pourquoi as-tu fait ça ? Je n'arrive pas y croire, je pensais que tu étais une enfant sage et gentille ! Tu m'as dit que tu avais des amis, pas des ennemis ! Tu vas avoir de gros problèmes, jeune fille, crois-moi ! 

- Mais... gémit la jeune muse.

- Pas de mais, tu te rends compte de ce que tu as fait à cet enfant ! Regarde ses blessures !

Screenshot-35

Clio baissa la tête, honteuse, et se mit à pleurer à chaudes larmes. Pourquoi avait-elle fait ça ? Pourquoi, elle ne lui voulait pas de mal à ce garçon, pourtant ! Mais elle lui avait fait du mal tout simplement parce qu'elle laissait la voix la contrôler. Elle pleura, pleura toutes les larmes de son petit corps. Elle n'en pouvait plus de cette voix, à cause d'elle, même Hestia lui avait crié dessus. Hestia qui d'habitude était si gentille et la comprenait...

Screenshot-38

- Clio, je suis désolée, je me suis emportée... Mais je veux que tu comprennes que ce que tu as fait est mal...

- Ce n'est pas moi, Hestia, je te jure, je voulais pas...

- Je sais que ce n'est pas facile pour toi, pourquoi tu ne m'as rien dit ? 

- Je ne sais pas...

- Allez, viens, on rentre à la maison. 

- Tu vas le dire à Zeus ? 

L'enfant devint paniquée. Si Zeus venait à savoir qu'elle s'était battue... Non, elle ne préfèrait pas y penser.

- Je ne lui dirais rien, promis, ce sera notre secret, mais tu dois me promettre en échange de ne plus attaquer qui que ce soit, d'accord ? 

- D'accord... souffla Clio.

Screenshot-39

Ce jour-là, Hestia se leva comme chaque matin pour aller préparer le petit déjeuner de Clio. La routine était installée depuis longtemps dans la vie de la déesse déchue et elle aurait sûrement regretté le temps où elle était encore sur l'Olympe s'il n'y avait pas Clio. 

Clio... Elle s'inquiètait pour sa petite protégée. La veille, elle avait été violente, très violente. Elle savait très bien que ce n'était pas sa Clio qui avait attaqué Charles, mais qui ? Qui prenait le contrôle sur sa "fille" ? D'où venait cette voix, cette force qui la contrôlait ? Il suffirait de la détruire... 

Screenshot-40

En arrivant dans la pièce à vivre, Hestia se rendit compte que Clio n'y était pas. Et elle n'était pas non plus dans sa chambre. Un rapide coup d'œil dehors lui appris que la fillette y était... Qui plus est, devant la tombe de sa mère. Elle s'approcha de l'enfant, ne sachant trop que dire. Jamais encore elle n'avait réellement parlé de ce sujet avec Clio. 

Screenshot-41

Lorsqu'Hestia s'arrêta, Clio releva la tête et demanda : 

- Comment elle est morte ma maman ?

- Clio... souffla Hestia, cherchant un dans un court laps de temps un énième mensonge à dire.

- Quoi ? Tu vas encore me mentir, c'est ça ? Tu cherches ce que tu peux inventer ! s'impatienta l'enfant devant le silence de sa "maman".

- Clio ! s'offusqua Hestia.

Celle-ci ressentit comme quelque chose dans son cœur, les paroles de Clio l'atteignaient bien plus que de simples paroles ne pouvaient le faire...

- J'en ai marre des mensonges, mensonges, je vis dans un mensonge, NON ! 

La gamine partit en courant et hurlant, les mains sur ses oreilles, tentant de faire disparaître cette voix qui l'obligeait à crier sur Hestia. Pourquoi, pourquoi, elle ne voulait pas crier sur Hestia, tout mais pas elle. 

Pas elle.

Mensonges.