Screenshot-486

Hestia courait le plus vite qu'elle le pouvait. Elle n'arriverait pas à temps, non ! Il fallait qu'elle aille plus vite, mais elle n'y parvenait pas.

- Clio !!

Elle hurla une énième fois, espérant que ses cris suffisent, qu'ils lui donnent le temps nécessaire pour arriver, mais rien n'y changeait. La voix, oui, c'était elle qui faisait ça, cette voix dont Clio parlait depuis sa tendre enfance, cette voix dont on avait fini par s'habituer, cette voix qui était doucement passée de menace à banalité, cette voix qui avait détruit la vie de Clio, mais qui pourtant n'avait au affaire à aucune opposition.

Tout était de sa faute, à elle, Hestia. Elle avait laissé sa protégée seule dans le noir qui envahissait son esprit. 

Screenshot-487

Clio était trop proche du vide, trop proche de cette falaise, trop proche... trop proche de la mort. Elle semblait prendre son temps pour mourir, pour tomber. 

POV Clio (yeah powa des POV *^*)

J'ai si mal. Partout. Tout mon être se déchire, un poignard s'enfonce dans mon crâne. 

C'est si douloureux.

La voix hurle, comme jamais auparavant. Pourquoi est-elle là, pourquoi, depuis toujours, pourquoi hurle-t-elle, pourquoi me fait-elle si mal ? Je n'ai rien demandé, je veux être normale. Pas avoir mal.

POURQUOI ? 

Je veux le hurler, je veux hurler tout simplement, exprimer ma douleur, mais elle m'en empêche. Je ne me contrôle plus. Je ne sens plus rien, ne fais plus rien mis à part souffrir. Ma vie n'est que souffrance et mensonge, la voix me le répète, elle me brise psychologiquement. Une larme roule sur ma joue et saute dans le vide. Je suis trop près. 

Mon pied glisse, je bascule. 

C'est ainsi que tout se finit. Là que ma souffrance trouve son terme. 

Une main sur mon épaule. Je suis éjectée en arrière.

Screenshot-493

- Clio, est-ce que ça va ? 

Sa voix me parvient, si faible. Pourquoi es-tu faible Hestia ? Que t'arrive-t-il ? Tu ne vas pas bien ? Tu es forte pourtant, pourquoi ta voix est-elle si faible alors ? Que s'est-il passé ? Je veux t'aider Hestia. 

- Clio, réponds-moi ! Je t'en supplie !

Pourquoi veux-tu savoir comment je vais, Hestia ? C'est toi qui ne va pas bien, toi qui a besoin qu'on s'occupe de toi. Je l'entends dans ta voix. 

Parce que, Hestia, si ce n'est pas toi qui est souffrante, pas toi qui a mal, alors qui est-ce ? 

J'ai mal, Hestia, si mal. Je ne sais plus. Plus quoi ? Je l'ignore. Ça non plus, je ne sais plus.

Il fait noir Hestia. Est-ce que c'est parce que mes yeux sont fermés, ou bien alors la nuit est sombre ? Je vis dans le noir, même mon esprit le devient. Aide-moi. 

Je sais qui a besoin d'aide maintenant, c'est moi. Je ne sais plus pourquoi, je crois qu'on ne veut pas que je le sache. Peut-être que j'ai su un jour quel était mon problème...

J'ai si mal...

Screenshot-494

POV omniscient

Les larmes d'Hestia perlaient au coin de ses yeux. Clio... Comment avait-elle pu laisser les choses aller aussi loin ? Elle serra le corps inerte de sa fille dans ses bras. Son cœur battait, mais si faiblement... 

Les yeux rougis, la déesse rouge leva les yeux vers la poupée de Clio, qui venait d'apparaître. Comment cette poupée s'était-elle retrouvée ici, alors qu'elle n'était pas là avant ? Il faisait si noir, peut-être ne l'avait-elle tout simplement pas vu ? 

Un frisson la parcourut. Elle n'avait jamais touché, ni approché à cette poupée que Clio chérissait tant depuis sa tendre enfance. Mais maintenant qu'elle se trouvait en face d'elle, à la regarder de ses yeux vides et sans vie, quelque chose la tourmentait. 

Et tout devenait si évident.

- Clio, lève-toi, je t'en supplie, je sais que tu es forte, je sais que tu en es capable.

Oui... La jeune fille repoussa la voix de toutes ses forces et tenta de se lever. Quelle douleur atroce. Quant à Hestia, elle s'était précipitée on ne savait où.

- Hestia... souffla faiblement Clio.

Screenshot-496

 Hestia avait prestement rassembler tout le bois qu'elle avait pu trouver et y avait mis le feu, avant de jeter la poupée maléfique. Un cri déchirant s'éleva dans le ciel, comme si la poupée sentait la chaleur la consumer. Puis un second cri, encore plus déchirant aux oreilles d'Hestia, vint se joindre à lui.

Screenshot-497

- Clio ! 

- Ça fait... si... MAL ! Arrête les, arrête la, arrête ça, Hestia, je t'en prie, fais que ça s'arrête, aaah !

Mais Hestia ne pouvait rien faire. Elle ne pouvait que regarder sa chère petite muse souffrir.

Screenshot-499

POV Clio

Jamais aucune crise n'avait été si douloureuse. Même si hurler a apaisé quelque peu la douleur, elle est encore insupportable.

Je veux mourir. 

Mourir, que tout cesse, la douleur, les mensonges... La vie...

Je m'écroule, ferme les yeux, pleure toutes les larmes de mon corps. Je sens quelque chose qui écartèle mon crâne, qui s'échappe en hurlant. 

Screenshot-500

POV omniscient

Cette nuit-là, seul un feu faisait obstacle à la noirceur qui régnait en maître sur Monte Vista. Un feu d'espoir, un feu libérateur. Un jour, ce feu embrasera la ville entière et la libérera de sa torpeur. Mais en attendant, ce soir, isolé du monde, une renaissance avait eu lieu. 

Screenshot-504

Il ne restait plus rien du feu, ni de la poupée, ni du cri. Tout trois avaient disparus, au profit d'une liberté...

Et d'une vie.